Facebook explique son algorithme à Internet

Facebook a annoncé avoir commencé à tester le « newsfeed sans publication de pages » et internet a fini en PLS.

En réalité, Facebook a reconnu effectuer des tests dans quelques pays (Cambodge, Serbie, Sri Lanka, Bolivie et Guatemala) où les newsfeeds sont séparés en deux : actus des pages d’un côté et des amis de l’autres. Facebook a aussi précisé que dans ces pays, le Fil Explorer (ce petit feed personnalisé qui te propose des contenus sensés te plaire plus que tout au monde) n’est pas le même que celui que nous avons en Europe. Bref, faut pas s’inquiéter.

Mais internet étant ce qu’il est tout le monde s’est dit que potentiellement, demain, ton fil d’actus Facebook ne ferait ressortir que les publications de tes amis et plus celles des Pages que tu as liké. Comme au temps jadis des débuts de Facebook grosso merdo. Du coup, panique, colère, incompréhension. Les articles sur le sujet se sont multipliés, les CM sont devenus tous violets, Internet a failli exploser.

Pourquoi Facebook ferait ça, me demanderais-tu ? Certainement pour « motiver » les Pages à dépenser du pognon pour voir leurs contenus boostés dans les fil d’actus des fans. Parce que si le pages sont reléguées à un onglet particulier, on sait bien que très peu di’nternautes vont aller les consulter d’eux-même, du coup, baisse du reach (une division par 4 des chiffres a été évoquée par un CM bloggeur serbe #NotGorafi), et obligation d’augmenter les budgets publicitaires, clients pas contents…tu vois le genre.

Mais la raison officielle avancée par Facebook est que c’est juste pour voir si les gens préfèrent séparer les publications de leurs amis des publications des Pages.

Face à la crise cardiaque générale du côté des marques, Facebook a posté un communiqué officiel et également décidé de diffuser un « how to » pour expliquer le fonctionnement, souvent obscur, de son algorithme de diffusion.

 

La métaphore du restaurant

Pour que tout le monde comprenne bien et cesse de paniquer, Facebook a donc diffusé cette vidéo expliquant son algo et propose dans un autre article quelques bonnes pratiques aux Pages pour mieux « remonter » dans les fils d’actus des fans.

Comment ça marche, donc ? L’algo sélectionne les contenus à faire apparaître dans ton feed comme tu choisirais un plat au resto : il regarde d’abord les plats disponibles, puis examine ce qu’il y a dans ces plats  (viandes, poissons, légumes…), compare ensuite à ce que tu aimes d’habitude en analysant les logs de tes likes et prend en compte d’autres éléments tels que l’heure qu’il est ou ce que tu as mangé la veille. Enfin, l’algo fait un poil de prédictif pour miser sur ce qui va te rendre le plus heureux.

C’est évidemment bien plus complexe que cela, mais la métaphore aide à comprendre.

L’algorithme prend en compte des centaines de paramètres pour tenter de classer les contenus de ton feed par ordre de « ce que tu pourrais aimer le mieux ». Inventaire des contenus disponibles, analyse des signaux (qui a publié, quand…), analyses des retours des autres internautes (signalement, clickbait, contenu masqué) Facebook prend également en compte des paramètres tels que l’état de ta connexion et le modèle de ton téléphone pour te proposer le contenu le plus susceptible de te plaire en toutes circonstances.

Pour le moment Facebook a assuré que rien n’était décidé, qu’il ne s’agissait que de tests et que ça durerait plusieurs mois avant de prendre une quelconque tournure officielle.

Keep calm and publish on.

Source

 

Photo de couverture Designed by Freepik

Une réflexion sur “Facebook explique son algorithme à Internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.