actus du web hashtag social media bannière 2018

Actus du web – S02E40 – Semaine 37

Hello world et bienvenue dans cette saison 2 des Actus du Web ! Les #ADW c’est mon résumé perso de l’actualité des Internets, du web social et de la communication digitale. Toute la semaine, je veille, je scrute, je retweete et je like des tas d’informations pour pouvoir t’en livrer le best of chaque lundi (environ) ! Ne me remercie pas, ça me fait plaisir ! 

Manuel insta à destination des Parents dépassés

Je me moque mais si j’avais été ma mère aujourd’hui, j’aurais été bien contente qu’Instagram publie un guide à destination des gens comme moi pour que je comprenne un peu mieux ce qu’il se passe sur le smartphone des mes enfants.

Avec « Know how to talk with your teen about Instagram » (Apprenez à parler à votre ado à propos d’Instagram), la plateforme espère aider les parents à comprendre comment fonctionne Instagram, comment y gérer la sécurité de ses informations personnelles, les interactions (DM, commentaires..) mais aussi, comment y gérer le temps passé par l’utilisateur.ice.

couverture du guide édité par Instagram pour expliquer la plateforme aux parents d'adolescents

Ce guide de 25 pages propose également 10 questions à poser à son ado pour établir un dialogue sain à propos d’Insta (et des réseaux sociaux de manière générale). Ainsi, papas et mamans peuvent négligemment demander à leurs chères têtes blondes « Est-ce que tu connais tes followers ? » ou « Que ferais-tu si tu voyais quelqu’un se faire harceler en ligne ? » afin de sonder, sans être relou, les pratiques de leurs ados sur le réseau.

Je mets un cœur pour l’initiative !

Et tu peux trouver le guide (en anglais) ici.

Source


Twitter et Facebook face au Sénat américain

Cinq mois après le passage de Mark Zuckerberg sur les bancs du Congrès américain pour répondre de la responsabilité de sa plateforme dans la manipulation des électeurs lors des dernières élections présidentielles, c’est au tour de Jack Dorsey, aka @Jack, le patron de Twitter, de se rendre au Sénat.

Facebook COO Sheryl Sandberg and Twitter CEO Jack Dorsey testify before a Senate Intelligence Committee hearing on foreign influence operations on social media platforms on Capitol Hill in Washington, U.S., September 5, 2018. REUTERS/Jim Bourg

Facebook COO Sheryl Sandberg and Twitter CEO Jack Dorsey. REUTERS/Jim Bourg

Convoqué pour discuter des « campagnes d’influence étrangères sur sa plateforme » (comprendre, particulièrement celle de la Russie) Jack a été reçu cette semaine par la commission du renseignement du Sénat et celle de la Chambre des Représentants, tout comme l’illustre COO de Facebook, Sheryl Sandberg.

Pas de révélations de ouf, ni de gros rebondissement, hormis la présence WTF-esque d’Alex Jones, le zinzin conspi américain, banni de Twitter au lendemain de l’audition d’ailleurs et l’absence très remarquée du CEO de Google Lary Page, dont la chaise est restée désespérément vide, provocant l’ire – pour les plus jeunes, l’ire, c’est l’équivalent antique du seum- de la Commission.

Malgré tout, l’ambiance était carrément plus cool, d’après Le Monde, certains sénateurs félicitant Facebook et Twitter pour les actions entreprises ces derniers mois afin de lutter contre les choses qui leur avaient été reprochées à la suite du scandale Cambridge Analytica. Les questions posées n’ont jamais vraiment ébranlé les deux interrogés (dommage) et même si quelques un.e.s ont essayé de toucher à des sujets plus sensibles (la présence de Facebook au Vietnam par exemple), ielles se sont retrouvés le bec dans l’eau.

L’audition a duré trois heures avant de mener, le même jour, Jack Dorsey (qui a live tweeté ses grands moments des auditions dans le plus grand des calme) devant la Chambre des Représentants américains où se sont dites, peu ou prou, les mêmes choses :

« (Dorsey et Sandberg ) ont reconnu devant la commission du Renseignement du Sénat que leurs sociétés avaient réagi trop lentement aux ingérences russes dans la campagne électorale de 2016, tout en assurant faire beaucoup mieux aujourd’hui.

“Nous avons supprimé des centaines de pages et de comptes impliqués dans un comportement trompeur coordonné – ce qui signifie qu’ils ont induit les autres en erreur sur leur identité et sur ce qu’ils faisaient”, a déclaré Sheryl Sandberg devant les sénateurs. » comme le  relatait Reuters.

Source et voir aussi le live blog de The Independant pendant l’audition.


Le BDM passe en version papier

Tu vois souvent dans mes sources « Le Blog Du Modérateur » et si tu n’y es pas encore allé pour t’informer sur l’actualité du web, c’est bien dommage mais sache que tu auras bientôt une option de plus : un magazine !

Suite au changement d’identité de Régions Job, qui est devenu HelloWork (à qui appartient le BDM, nouveau nom du Blog du Modérateur) et à une petite levére de 30 millions d’euros pour s’agrandir en Europe, l’équipe du site d’info digitale a annoncé la semaine dernière la parution de son premier magazine papier BDM/Magazine.

Édité à 3000 exemplaires, il sera envoyé tout bientôt à différents acteurs du secteur de la communication et du digital (écoles, pure players, lecteurs du blog, influenceurs, agences, startups…). Je sais pas si je suis dans la liste (je n’y suis pas, soyons clairs), donc en attendant, je vais me contenter de la version PDF, disponible sur Calameo !

Le site a également annoncé la naissance d’un site d’emploi dédié aux métiers du numérique, BDM/Job (auparavant hellowork.io).

Bravo à toute l’équipe pour ces beaux projets et bonne chance !

Source


Putain, 20 ans !

Ça ne nous rajeunit pas, enfin, surtout moi : Google a fêté ses 20 ans le 4 septembre dernier.

L’occasion pour le BDM de partager 20 dates d’importance pour la firme, de son premier milliard de pages indexées (en 2000, seulement deux ans après sa mise en ligne) à ses plus de 110 milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel, en passant par la naissance d’Alphabet en 2015, ces 20 dates nous rappellent bien à quel point la firme de Mountain View est devenue omniprésente, omnisciente (ou presque) et incontournable dans le web.

C’en est presque (encore plus) flippant (que d’habitude).

Source


Des liens dans les Stories Facebook

Dernière évolution en test dans les Stories Facebook, le partage de lien dans une Story. Alors que jusqu’à présent, tu partageais des photos, du texte ou de la vidéo, tu vas pouvoir désormais partager des liens vers Hashtag Social Media directement dans tes Stories et plus seulement dans un statut.

Quelle utilité ?

Bah partager des liens dans les Stories, c’est utile parce que…bah parce que…bah parce que Facebook le dit, voilà !

Et puis surtout parce que les Stories Facebook comptabilisent 150 millions de vues, donc faudrait pas laisser le soufflé retomber, ‘voyez !

A noter que la fonctionnalité n’est disponible pour tous que sur Facebook. Sur Instagram, il  faut avoir plus de 10.000 followers pour qu’elle se débloque.

Source


Un générateur de gens qui existent dans ta tête

Je t’en ai parlé dans mon merveilleux article intitulé « 3 étapes incontournable pour construire sa stratégie Social Media« , les personas sont ces archétypes de ta cible, des gens qui existent un peu dans ta tête, un peu sur le web, sur lesquels tu passes de longues heures pour créer, réfléchir, organiser, définir et ce afin de les satisfaire et de les faire te donner de l’argent.

Définir des personas, pour moi, c’est pas quelque chose de facile et c’est pour ça que j’accueille avec plaisir l’initiative de Hubspot : un générateur de personas en ligne.

test make my persona par hubspot, création d'Astrid

Avec ce petit outil gratuit appelé Make My Persona, tu pourras créer ton Sims persona alias ton client idéal et lui donner des tas de caractéristiques : avatar, nom, page, niveau d’étude, son job, son secteur d’activité, ses devices…bref, tout ce qui peut constituer la fiche de renseignement sur laquelle tu baseras tes actions marketing.

Bien pratique tout ça, tu peux même ajouter des catégories et télécharger/exporter le résultat (contre quelques petites infos te concernant à un niveau professionnel, c’est le jeu ma pauvre Lucette).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.