actus du web hashtag social media bannière 2018

Actus du web – S02 E42 – Semaine 40

Hello world et bienvenue dans cette saison 2 des Actus du Web ! Les #ADW c’est mon résumé perso de l’actualité des Internets, du web social et de la communication digitale. Toute la semaine, je veille, je scrute, je retweete et je like des tas d’informations pour pouvoir t’en livrer le best of chaque lundi (environ) ! Ne me remercie pas, ça me fait plaisir ! 

Facebook FAIL

Bon, on va pas se mentir, l’info de la semaine, c’est l’énorme faille de sécurité annoncée par Facebook qui aurait compromis les informations de plus de 50 millions d’utilisateurs de la plateforme. Là, faut le reconnaître, on est sur un bon gros FAIL des familles pour l’équipe de Mark Zuckerberg, déjà pas dans une super position dans le coeur des internautes.

D’après le Guardian, il s’agirait de la plus grosse faille de sécurité de l’histoire de Facebook, rien que ça, mais après tout, les hackers ont tout de même réussi à exploiter une faille pour chourer les token d’accès de près de 50 millions de comptes. Ces token sont ce qui te permet de te connecter à des applis ou sites tiers en utilisant tes infos Facebook au lieu de créer un nouveau compte. En dérobant ces token, les hackers ont ainsi pu prendre le contrôle total des comptes visés mais aussi se connecter aux applis et sites tiers.

En réponse à cela, Facebook a notifié et déconnecté tous les comptes touchés ainsi que 40 millions de comptes supplémentaires ayant utilisé la fonction « Voir en tant que » durant les 12 derniers mois, fonction dans laquelle les pirates ont trouvé la faille qu’ils ont exploité.

La plateforme a cependant expliqué qu’il n’était pas nécessaire de modifier ton mot de passe si tu as été touché par cette faille, le token d’accès ayant été modifié de leur côté.

Plus d’informations sur le site du Figaro Tech par exemple, sur Slate (US) ou encore sur le BDM.

Source


Insta-drama

On reste sur une bonne semaine de merde pour Facebook, avec une information qui concerne Instagram cette fois.  En effet, les deux fondateurs d’Instagram, Kevin Systrom (CEO) et Mike Krieger (CTO) ont claqué la porte de la maison-mère.

Si officiellement, ils n’ont pas donné de raison à leur démission, TechCrunch affirme que la cause est la perte d’autonomie d’Instagram, racheté par Facebook il y a maintenant six ans. Bien que Facebook ait accepté de ne pas interférer dans la gestion d’Instagram lors du rachat, la donne semble avoir changé il y a quelques mois quand le VP Produit  d’Instagram, Kevin Weil a été muté sur l’équipe blockchain de Facebook et remplacé par un des membres du « Zuck circle », Adam Mosseri, ancien VP du Newsfeed de Facebook.

Même si tout ce petit monde semblait s’accorder, l’ambiance a tourné au vinaigre dernièrement quand Zuckie a décidé de retirer tous les liens vers Instagram de Facebook. Équivalent d’une grosse patate de forain dans la tronche, cet épisode ainsi que des tas d’autres tensions dans l’équipe ont apparemment précipité les deux fondateurs vers la sortie.

L’avenir d’Instagram en tant que plateforme n’est évidement pas compromis, en revanche, c’est le merdier en interne et certains disent même qu’Insta ne ressemble plus qu’à une « simple division produit » de Facebook.

La Silicon Valley n’a rien à envier à Dallas.

Source

PS : Il n’y a pas que des embrouilles chez Instagram, y’a des devs qui bossent et des nouvelles features sortent tout de même, comme les GIF dans les conversations.


Apple + Shazam = <3

Apple l’a annoncé le 25 septembre dernier : la firme a acquit Shazam et même, bonus, il n’y aura plus de pub dans l’appli, que ce soit sous iOs ou Android.

Pour la modique somme de 340 millions de dollars, Apple a racheté Shazam, après des mois et des mois de discussions (le deal avait été lancé en décembre 2017) et après l1a décision de la Communauté Européenne, dernière étape du deal, le rachat a été officialisé.

shazam racheté par apple 2018

On imagine bien sûr que même si la pub disparaît de Shazam, Apple ne fait pas dans la charité et sortira donc un modèle économique de son chapeau rapidement. Certains pensent qu’Apple Music sera plus que mis en avant, ce qui pourrait l’aider à se développer étant donné que l’application de reconnaissance musicale a été téléchargée plus d’un milliard de fois.

Source


Snapchat, Amazon et le Visual Search

Nous sommes donc officiellement en 3018 et personne ne s’en extasie. Hé bien, sache que MOI ça m’impressionne tout ça, toutes ces innovations que nous (pas moi, hein mais les grandes firmes des Internets) sommes capables de développer pour faciliter la vie de tout un chacun et surtout l’ingéniosité dont font preuve les GAFAM pour nous aider à claquer du pognon.

Aujourd’hui, enfin, la semaine dernière, Snapchat & Amazon se sont donné la main pour lancer le Visual Search, une fonctionnalité qui te permet d’aller acheter un objet présent sur une photo directement dans Amazon ! Non mais sérieux ! On est dans le turfu !

Bon après, dans les faits, c’est un peu moins le futur que ça en a l’air mais ça reste malin :  tu scannes le code-barre d’un produit avec Snap, apparaît alors une carte te proposant l’objet photographié et des produits connexes avec leur prix, leur note moyenne et leur disponibilité sur Amazon. En cliquant sur cette vignette, paf, te voilà renvoyé.e sur la boutique en ligne pour l’acheter.

Amazon continue d’étendre sa domination de l’e-commerce mondial en s’associant ici avec l’application la plus utilisée et la plus appréciée des jeunes pour les inciter à dépenser leur argent de poche au bon endroit (à défaut de le faire à bon escient). Snapchat sera, à terme, en mesure de distinguer les codes-barres des QR codes, des chansons ou des objets et aussi de reconnaître les logos et illustrations.

Comme toujours, techniquement, c’est beau, éthiquement, ça pose question. Evidemment, cette fonctionnalité n’est pour le moment disponible que pour certains utilisateurs outre-Atlantique, where else ?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.