actus du web hashtag social media bannière 2018

Actus du web – Épisode 37 – Semaine 24

Hello World et bienvenu·e·s dans ce trente-septième épisode des Actus du Web ! #ADW est une rubrique hebdomadaire qui fait le tour de ce qui a agité le web et les réseaux sociaux la semaine précédente. Nouvelles fonctionnalités, nouvelles plateformes, beau coup de com’ ou gros plantage, HSM veille toute la semaine et te transmet le best of chaque lundi (environ).

Insta on fire

La grande nouvelle de la semaine, c’est le lancement de IGTV, la nouvelle plateforme vidéo d’Instagram qui permettra à ses utilisateurs.rices de diffuser jusqu’à une heure de vidéo.

Disponible depuis l’écran d’accueil de l’appli mais aussi en tant qu’application native, IGTV  permet d’uploader des vidéos en format vertical (tiens donc, ça vous rappelle quelqu’un ?) à tout un chacun et pas que les vedettes et autres influenceurs. Toi aussi, tu pourras live streamer pendant une heure ton après-midi pétanque au Camping des Flots Bleus cet été, réjouis-toi !

A l’instar de YouTube, IGTV va proposer des chaînes à ses users où ielles pourront retrouver les vidéos mises en ligne par leur influenceurs.euses préféré.e.s. L’application sera sans pub, au début évidemment, Insta attendant sagement que le truc décolle pour proposer aux vidéastes qui marchent des moyens de monétiser leurs vidéos et aux annonceurs le moyen de claquer de l’argent pour diffuser leurs pubs.

Pour un aperçu du fonctionnement du bazar, voici une vidéo faite par les gens de TechCrunch.

En attendant de voir fleurir les contenus vidéos tous plus passionnants les uns que les autres, Instagram a annoncé également l’arrivée de sa fonctionnalité Shopping dans les Stories. L’appli qui a atteint le « symbolique » milliard d’utilisateurs actifs ces derniers jours devient LE réseau social préféré des 13-17 ans aux Etats-Unis, se plaçant devant Snapchat et juste derrière YouTube. La vidéo cartonne et pendant ce temps, on attend encore et toujours le retour de Vine.

Source


Musique, coupe du monde et business

Non, je ne te tease pas le titre du prochain reportage de Bernard de Lavillardière mais je te parle des dernières nouveautés annoncées par Facebook.

Fête du ballon rond oblige, Messenger se met aux couleurs de la France et de toutes les autres équipes qui participent actuellement en Russie à la Coupe du Monde de football. Outre les classiques filtres aux couleurs de l’équipe de ton choix, Messenger propose également une Fantasy League pour jouer à faire comme si c’était toi le sélectionneur ou encore des mini-jeux cachés de penalty et coups francs. Source

Dans un autre registre, le réseau social numéro un dans les cœurs et les livres d’histoire a annoncé l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité karaoké  « Lip Sync Live ». Cette fonctionnalité est accessible lors de la création d’un nouveau post en sélectionnant la Vidéo en Direct, puis l’option Lip Sync Live. Tu peux ensuite choisir la chanson de ton choix et faire ton meilleur playback pour…je ne sais pas moi, amuser tes amis.e.s ou passer le temps. Non sans rappeler l’appli qui faire fureur chez les pré-ados, Musica.ly, Facebook entend certainement séduire un public jeune qui a tendance à le délaisser ces derniers temps. Source

 

Et enfin, dernière infos Facebookienne mais pas des moindres, l’officialisation de la plateforme de collaboration entre annonceurs et influenceurs de Facebook. Baptisée « Brand Collabs Manager », elle permettra aux annonceurs et aux influenceurs de se rapprocher simplement pour monter des opérations de communication sur Facebook. Les annonceurs auront accès à un catalogue d’influenceurs ( = plus de 25.000 followers, donc non, HSM n’y figure pas !) dans lequel il pourront chercher l’homme ou la femme sandwich de leur rêves via des critères de profil (âge, sexe, centres d’intérêt), mais aussi en fonction des marques avec qui ils ont déjà des partenariats. Côté influenceurs, on n’est pas des bêtes, ils auront aussi leur mot à dire et pourront se mettre en avant en remplissant tout un tas d’infos (tiens donc) et pourront liker et consulter les pages des annonceurs qui les intéressent. Fonctionnalité disponible aux US pour le moment, il est tout de même possible de t’y inscrire comme annonceur ou influenceur dès aujourd’hui.

Source


Et on se retrouve après une petite page de pub

Toutes les bonnes choses ont une fin, sauf le saucisson qui en a deux, et pour Pinterest, un monde sans pub, c’est terminé. En effet, la plateforme – tableau en liège qui te permet d’épingler des images par thématiques a annoncé qu’à partir de cet été, il sera possible pour les marques de publier de Pins sponsorisés.

Dans un premier temps, il s’agira de format image, la vidéo arrivant dans un second temps. De plus, ne pourra pas sponsoriser qui veut. L’offre sera réservée à un nombre restreint d’annonceurs pour commencer, la plateforme privilégiant les grands noms de ses secteurs de prédilection, (cuisine, mode, décoration, beauté, voyage… ) comme Glamour, Maisons du Monde, Tiptoe ou Picard qui font déjà pas mal de business grâce à Pinterest.

Grâce à l’Ad Manager de Pinterest, annonceurs et/ou agences pourront cibler les utilisateurs de la plateforme dans de belles campagnes publicitaires en fonction de critères socio-démographiques mais aussi, en fonction de leur comportement avec les contenus précédemment diffusés par la marque. Malinx la data.

Source


Gimme all your money

Être Youtubeur fait peur-être partie des métiers les plus en vogue chez « les jeunes », depuis quelques temps, ça ne rapporte plus très gros et ça râle pas mal dans les rangs des anciens à coup de c’était mieux avant et tout et tout.

Accusé par les youtubeurs du monde entier de leur verser « des miettes », YouTube tente tant bien que mal de redorer son image, un poil ternie par diverses controverses (vidéos démonétisées de manière pas toujours très claires, suggestions de vidéos borderlines et complotistes aux enfants…), auprès de ses créateurs en leur assurant, et je cite Neal Mohan, Responsable des Produits chez YouTube  :

« Nous allons continuer à investir dans (la pub) mais nous voulons aussi voir au-delà de la publicité. Les créateurs devraient disposer d’autant de moyens de gagner de l’argent que possible ».

Concrètement, cela devrait se traduire par un service d’abonnement aux chaînes disponibles pour les utilisateurs (environ 5€/mois), qui rappelle un peu le modèle de Twitch, en contrepartie duquel ils bénéficieront de contenus exclusifs (vidéos, emojis…). La plateforme parle aussi de permettre aux créateurs de vendre leur merchandising directement depuis la plateforme qu’il s’agisse de t-shirt ou encore de coques de téléphones.

On a hâte, hein.

Source


#TSLJEFDDMQTDLQM

Tu  te rappelles, j’ai fait une nouvelle rubrique un peu fourre-tout dans laquelle je te donne des « Trucs Sur Lesquels J’ai Eu la Flemme De Développer Mais Que Tu Devrais Lire Quand Même » ? Bon, bah c’est maintenant. Enjoy et informe-toi, c’est important !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.