Actus du web – épisode 14 – semaine 48

Hello World et bienvenus·es dans ce quatorzième épisode des Actus du Web ! #ADW est une rubrique hebdomadaire qui fait le tour de ce qui a agité le web et les réseaux sociaux la semaine précédente. Nouvelles fonctionnalités, nouvelles plateformes, beau coup de com’ ou gros plantage, HSM veille toute la semaine et te transmet le best of chaque lundi !


 Les api premium de twitter arrivent

Si tu aimes avoir accès aux informations un poil plus complètes concernant tes tweets, tes followers et tes retweets pour les analyser par exemple, tu as sûrement déjà entendu parler des API Twitter. Ces petits web services accessibles aux comptes développeurs sont plutôt intéressants pour avoir des analyses bien poussées sur l’activité des comptes ou des campagnes que tu gères et en tirer de la valeur ajoutée (aka faire du pognon).

La semaine dernière Twitter a annoncé l’arrivée d’une nouvelle version de ses APi, après les version « standard » (gratuite et publique) et la version « Enterprise » (bien chère et appelée Gnip), arrive donc la version « Premium ». Qu’est-ce que ça fait-il donc cette affaire là, me demanderas-tu ? Bonne question, Internaute, très bonne question !

Alors que Gnip permet d’aller taper dans les datas assez anciennes mais aussi d’accéder aux données en temps-réel pour les analyser et que la version standard, elle, permet d’effectuer un certain nombre de requêtes dans des données datant des 7 derniers jours (sympa pour analyser une campagne à chaud mais pas ouf non plus), Premium souhaite se positionner entre les deux usages, s’adressant plutôt aux PME ou aux entreprises en développement (coucou les startups).

Pour un tarif d’entrée à 149$ (ça monte jusqu’à près de 3000$), la première API Premium de Twitter, l’API de recherche, tu peux effectuer 500 requêtes dans les données remontant jusqu’aux 30 derniers jours. Twitter assure même que, très bientôt, il sera possible d’aller taper dans l’historique entier de Twitter, remontant même jusqu’au premier tweet de son fondateur @jack en 2006.

Source 


Nouvelle version du gestionnaires de pubs Snapchat

Une info qui ravira nos amis community managers et autres spécialistes de la publicité social media, Snapchat a mis à disposition une nouvelle interface pour son gestionnaire de campagnes publicitaires.

Ça t’en touche une sans faire bouger l’autre ? Certes, mais te rends-tu bien compte ? Il s’agit tout de même d’un outil qui te permet de :

  • Créer et modifier des publicités Snapchat,
  • Analyser la performance des publicités,
  • Créer des campagnes avancées (Ad Set Dupublication, Frequency Capping…),
  • Constituer une « Creative Library »,
  • Créer des vidéos personnaliser (Snap Publisher),
  • Insérer le pixel de conversion Snapchat (Snap Pixel),
  • Constituer des audiences personnalisées (Custom Audience, Lookalikes…),
  • Gérer le compte publicitaire, les membres autorisés et la facturation.

Plutôt complet le bidule et qui démontre bien la volonté de Snpachat d’attirer plus d’annonceurs et de leur faciliter la tâche lorsqu’ils souhaitent diffuser des campagne sur l’application.

La grosse modification réside, outre un outil tout-en-un repensé, dans la démocratisation des filtres sponsorisés avec les « Audiences Filters », des filtres qui s’intègrent aux outils publicitaires de Snpachat et permettent le retargeting ou le ciblage d’une audience « lookalike » ( = qui ressemble un peu à ta cible) ou d’utilisateurs pendant un événement mais sans devoir définir de lieu (match de foot, diffusion d’un film à la télé…).

Face aux mastodontes de la pub, Facebook et Instagram, Snapchat redouble d’efforts pour prouver sa valeur, balançant même, à titre d’arguments chocs des chiffres de fréquentation qui doivent faire rêver : 3,5 milliards de snaps envoyés par jour et 16 millions de français « accessibles » chaque jour (vs 34 millions sur FB tout de même) Mais rassure-toi, Snapchat dit que l’appli a mûri et qu’elle touche une audience bien plus importante maintenant. Si Snapchat le dit…

Source


Entrez votre PinCode

Pinterest, le plus grand tableau en liège du monde, vient de sortir une petite nouveauté sympa, les Pincodes. Remix des QR code, mais en plus mignon, hashtag DIY, ces Pincodes permettent d’accéder à des boards spéciaux, par exemple, ou le site Web de la marque, ou encore de chatter avec un bot conversationnel.

La plupart des détaillants et la plupart de leurs clients sont dans le monde réel. Ils sont dans vos magasins, ils lisent vos magazines, donc nous pensons aux Pincodes comme un moyen de simplement aider les marques à se connecter avec les clients qu’ils ont déjà obtenu, avec le contenu qu’ils font déjà et juste leur donner une meilleure expérience client.

Et comme les entreprises se déplacent pour être de plus en plus dépendant en ligne, il va être vraiment important d’avoir ces points de contact facile, et vous pouvez passer d’une expérience hors ligne et vous connecter à l’expérience en ligne.

(traduction Arobasenet.com)

La création de Pincode est uniquement accessible aux comptes pro (marques et entreprises).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.